forumlivre d \'orPhotosRadioAjouter votre dédicace

Bougaâ : Un portefeuille de développement de 365 milliards

Bougaâ accueillait dernièrement le wali de Sétif, M. Abdelkader Zoukh, au titre de sa première visite de travail et d’inspection dans les 3 communes de cette daïra

 Au pied du Djebel  Tafet, Bougaa, parée de ses plus beaux atours, accueillait dernièrement le wali de Sétif, M. Abdelkader Zoukh, au titre de sa première visite de travail et d’inspection dans les 3 communes de cette daïra montagneuse où il a également rencontré, au titre d’une séance de travail, les notables, élus et représentants de la société civile.
Accompagné du président de l’APW, des membres du conseil exécutif de wilaya et de l’ensemble des autorité locales, le wali qui a inspecté les services de l’état civil des différentes communes de Ain Roua, Beni Oussine et Bougaa, s’est particulièrement penché sur la tenue des registres et le niveau de prestation consacré aux citoyen, insistant particulièrement sur la qualité de service et la place qui doit être constamment consentie à l’accueil du citoyen autant au niveau des guichets et bureaux que celui des espaces qui lui sont consentis lors des séances publiques de l’APC. Faisant dans une proximité qu’il a érigé depuis le début de ces visites à travers les communes de la wilaya en cheval de bataille, M. Abdelkader Zoukh qui exhortera les élus et responsables locaux à abonder dans ce sens et développer la communication notamment en direction des jeunes, à l’effet de porter à leur connaissance les mesures incitatives produites par l’état à leur endroit, notamment dans le domaine de l’emploi, consacrera une grande partie de cette visite à la société civile, à l’écoute des préoccupations de la base. Il s’imprégnera d’avantage de toutes ces préoccupations en donnant la parole aux présidents des 3 APC qui ne manqueront pas de souligner les avancées enregistrées ces dernières années au titre des programmes initiés par le Président de la République et des efforts d’envergure consentis par l’Etat et faire état d’autres préoccupations non moins importantes destinées à consolider la dynamique du développement comme le soulignera le wali.
Autant de préoccupations qui pour certaines trouveront déjà, des éléments de réponse dans les interventions des différents directeurs de l’exécutif et seront aussi, abordées par le wali qui soulignera que le problème ne réside pas dans un manque de moyens mais dans cette nécessité à développer davantage dans le contexte civilisationnel qui se doit les valeurs du travail, de l’entraide, la rigueur et la complémentarité et d’impliquer davantage chacun à son niveau dans cette œuvre collective du développement.
Des éléments forts que le premier responsable de cette wilaya,  ne manquera pas de consolider en soulignant le comportement exemplaire par lequel devra briller le responsable depuis l’institution de base de la nation qu’est la commune et les effets qu’il doit produire sur le citoyen, sachant que pour la seule daira de Bougaa, le portefeuille actuel de développement est de l’ordre de 365 milliards de centimes pour les 134 projets en voie de réalisation, cela, indépendamment de l’impact qu’aura à produire le programme 2010‑2014 qui consacre annuellement à la wilaya de Sétif, une enveloppe de 6500 milliards de centimes. Une rencontre à l’issue de laquelle M. Abdelkader Zoukh reviendra aussi sur les efforts consentis par l’Etat de même que tous ces grands projets structurants et l’impact qu’ils sont appelés â produire sur les conditions de vie du citoyen, faisant état dans ce contexte des grands transferts hydrauliques qui permettront d’irriguer 40 000 hectares de terres agricoles et produire de l’eau potable pour plus de 1.200.000 habitants.
Il parlera aussi de ces avancées remarquables qu’aura enregistré la wilaya en matière de gaz naturel dont le taux de couverture soulignera-t-il, atteindra les 80% d’ici la fin de l’année, faisant état dans ce contexte de cette nécessaire impulsion qu’il faille donner à l’agriculture, élément fort du développement durable.
Comme il exhortera les responsables locaux de ces communes à s’inscrire dans les dernières mesures incitatives de l’état en matière d’emploi, pour lever bien des contraintes du terrain. Nous demandons sans cesse à l’Etat mais s’est-on posé une fois la question de savoir ce que nous avons fait pour cet Etat ? Conclura le wali.
F. Z. elmoudjahid





Cette page a été

Lu 5 351 fois

Une réponse à to “Bougaâ : Un portefeuille de développement de 365 milliards”

  • kenalia dit :

    la visite du Wali de sétif a été beaucoup plus une visite de reconnaissance des trois communes faisant partie de la daira de Bougaa .
    sa rencontre avec les habitants de Bougaa s’est déroulée au niveau du centre culturel de Bougaa ou après les discours et présentations par les P APC des 3communes et après le discours du wali les différents directeurs de Wilaya accompagnant ce dernier résumèrent en quelques minutes les programmes actuels ainsi que les programmes futurs compris dans le prochain plan quinquénal .
    les directeurs présents :
    ENERGIE : par rapport à Bougaa qui est presque entièrement couverte par le gaz , il reste encore des hameaux à Ain roua et beni-oussine non couverts vu que les habitations existantes sont eparses
    JEUNESSE ET SPORT: quelques projets en cours tel que la construction d’une nouvelle maison de jeunes à bougaa , et une piscine .
    le P/APC de Bougaa avait demandé à ce que les gradins du stade et son environnement extérieur soit pris en charge , la réponse donnée par le directeur de la Wilaya est que le budget concernant les extensions du stade et son environnement sont encore au stade des propositions
    TRANSPORT:
    le Directeur parla d’une future gare routière , vu que depuis des années il n’y a aucune gestion quand au transport qui vit dans une totale anarchie géré par le diktat de certains transporteurs de la région sans oublier que les citoyens n’ont aucun endroit pour se proteger des intempéries et du soleil , « la gare existante est en fait un terrain vague sans aucune protection .
    la construction d’une gare routière à Bougaa ne se fera qu’après le choix de terrain , ce qui reste donc toujours au stade d’un projet futur …
    EDUCATION:
    présentation de quelques projets de Lycées , CEM , ecoles et cantines en cours .
    sauf qu’il faut relever que 3cantines à Bougaa sont fermées par manque de personnel ce qui fit remarquer le Wali qu’avant de construire il faut penser aussi à l’encadrement futur et qu’il ne sert à rien d’ouvrir des cantines s’il n’y a pas de personnel .
    SANTE:
    amélioration des structures existantes , renouvellement du laboratoire et du service de radiologie , quand au problème du manque de médecins spéciaistes , cela relève beaucoup plus du ministère de la santé que de la direction .
    HYDRAULIQUE:
    le directeur parla de projets futurs mais n’expliqua pas clairement le déficit en eau que vit depuis quelques mois Bougaa .
    CULTURE:
    création de bibliothèques et donna l’information que les maisons de la cultures ne sont pas encore regies par les textes le statut actuel est communal , les responsables installés sont juste pour les affaires courantes et urgentes .
    HABITAT:
    les projets à l’étude sont regis par le choix des terrains vu que la quasi totalité des terres sont à tendance agricoles.
    ACTION SOCIALE:
    le DAS parla de deux pôles « filet social et AFS »  » emploi de jeunes  »
    FORÊTS: préservation des forêts et amélioration des campagnes
    PONTS et CHAUSSEES:plusieurs projets en cours
    ENVIRONEMENT: penser à mieux proteger l’envirronement avec la construction d’un incinérateur et d’une décharge commune aux trois communes de Bougaa .

    après cela le Wali prit la parole en disant que toutes ces informations données ainsi que les chiffres alloués aux projets étaient encore aux stades des propositions et que jusqu’à présent il n’était pas question de promesses tant que les budjets devant être alloués n’était pas arrivés .
    il insista aussi sur son refus de toute discussion avec les bloqueurs de route ; il termina la rencontre avec les citoyens sans leur donner la parole mais acceptant de recevoir de leur part des messages ecrits .
    Nous résumerons la visite de Monsieur le wali comme étant une visite de reconnaissance des communes et qu’il faut encore patienter pour avoir des réponses et voir Bougaa sortir de sa lethargie actuelle .

Laisser un commentaire

*

Liens

Météo et Horaires des prières

Archives

Dernières Photos

129437748 129437567 129436225 13072664_557189634449059_4463901869320236928_o 12901219_547820118719344_6509636545937765614_o 12814756_536337743200915_2778562671087748681_n
Liens

Vidéo à la une
Liens
Derniers commentaires
MESSEIEURS LES RESPONSABLES DE L ADE DE BOUGAA VOUS N AVEZ PAS HONTE DE LAISSER UNE COMMUNE COMPLETE SANS EAU ET CE PENDANT LES 3 JO
Contacte moi Halim !!
Mr Le Wali n'a pas de baguette magique et il ne pourra offrir que ce qu'il aura.Comme dans toutes les distributions de logements à
Salut c oussama
Mr Le Wali bravo,et bonne continuation
<>